Projetude

Projetude

Qui sommes-nous?

Spécialisée dans l’aide à l’orientation depuis 2008 Brigitte Bégouën Camille est la fondatrice du cabinet Projetude, Elle a d’abord développé une expérience en entreprise à des fonctions marketing et développement de projet après une formation initiale en école supérieure de commerce et management.

Titulaire du diplôme de Formateur Responsable pédagogique, centre académique de Montpellier elle s’est consacrée à la formation des adultes en cabinet de formation professionnelle et auprès des étudiants en master à l’université Montpellier1.Cette double expérience lui permet d’avoir à la fois une compréhension du monde de l’entreprise et de ses exigences, des métiers et de leur évolution ainsi qu’une connaissance approfondie du système éducatif scolaire et des nombreuses filières de formation après bac en France comme à l’étranger.

Formée et certifiée aux outils psychotechniques validés scientifiquement (questionnaires d’intérêts professionnels Strong et questionnaires de personnalité) elle s’appuie sur la relation d’aide selon Carl Rogers et l’approche canadienne ADVP (Activation du Développement Vocationnel Personnel).Elle privilégie un accompagnement entièrement personnalisé et centré sur la personne. Elle part du postulat que chacun a en soi les ressources et le talent nécessaires pour faire face aux incertitudes, trouver des solutions et avancer.

Projetude

+33 6 87 25 61 02b.begouen@projetude.fr

Vos questions? (FAQ)

  • Je ne sais pas du tout ce que je veux faire comme métier plus tard, j’ai du mal à me décider, est-ce normal ? (Théo, 18 ans, en Terminale ES)

    L’orientation demande du temps et se prépare progressivement. C’est un projet qui doit murir : beaucoup de jeunes n’ont aucune idée de ce qu’ils souhaitent faire plus tard. S’orienter, c’est aussi écouter sa petite voix intérieure : notre rôle est d’aider  à matérialiser cette voix et trouver ensemble comment rendre son projet réalisable et atteindre son but dans les meilleures conditions.

  • Faut –il choisir mes études en fonction des matières où j’ai de bons résultats scolaires ? Mathis, 17 ans, en Terminale)

    Il s’agit avant tout de se questionner sur ses affinités et ses intérêts. On peut avoir 18 de moyenne en français et ne pas être attiré par une filière littéraire du type licence de lettres modernes. La question de vos goûts pour les matières est essentielle. C’est un des indices permettant d’amorcer sa réflexion sur son projet d’orientation : si vous n’êtes pas encore sûr de ce que vous voulez faire plus tard, vous connaissez au moins les matières dans lesquelles vous avez plaisir à travailler aujourd’hui et celles que vous n’aimez pas et que vous souhaitez écarter au plus vite !

  • Si je parle d’orientation avec mon enfant, est-ce que nous risquons de mal l’influencer ? (Monsieur et Madame R, parents de Léa, 16 ans en classe de Seconde).

    Les parents sont les premiers observateurs de la personnalité de leur enfant. Ils ont été témoins des activités, jeux préférés et amis de leur enfant : ces éléments sont importants pour comprendre les goûts de l’élève/étudiant, et une partie du travail d’orientation se fait avec eux de préférence.

  • J’aurais aimé être médecin, je n’ai pas pu. Mon fils, lui, réussira !(Gérard D, père de Maxime en première année de médecine)

    Viser ce qu’il y a de mieux pour son enfant est un réflexe normal pour un parent qui souhaite le meilleur pour lui. Accomplir vos rêves peut cependant représenter une énorme pression pour votre enfant. Si ses projets correspondent à vos aspirations, c’est tant mieux, par contre si ça n’est pas le cas il est préférable de l’écouter plutôt que de lui imposer des choix qui ne sont pas les siens.

  • Comment savoir si les études choisies par ma fille lui garantiront un emploi ?( Martine, mère de Manon, 19 ans)

    La plupart des parents s’inquiètent de l’avenir financier de leurs enfants et désirent que les études leur permettent de trouver du travail stable, tout en s’épanouissant.Personne ne peut prédire l’avenir ; cependant un bilan d’orientation personnalisé avec un regard sur la réalité de l’évolution du marché du travail permettra de déterminer les voies dans lesquelles il pourra s’épanouir.D’autre part la génération montante a une chance : de nouveaux métiers s’ouvrent aux jeunes en plus des métiers classiques.

  • Mon fils voudrait après son Bac partir travailler à l’étranger pendant un an avant d’entamer des études. Pourra-t-il trouver sa voie et reprendre?( Hélène, maman de Théo, 17 ans en Seconde)

    Cela dépend de ses motivations : si elles visent à apprendre ou à travailler, il est possible que cet arrêt lui soit bénéfique.Certains enfants ont besoin de passer par ce genre de « détour » pour mieux s’engager par la suite.Il a peut-être besoin de se retrouver et un bilan d’orientation peut s’avérer bénéfique, voire remotivant s’il découvre un sens à ses études.

  • Si je me trompe dans le choix d’études, est-ce catastrophique ? (Felix, 18 ans, lycéen)

    Certaines personnes changent en cours de route (évolution ou spécialisation…).Parfois on peut éprouver le désir d’une réorientation : des études mixtes (par exemple technique puis commerce) peuvent ouvrir diverses possibilités d’avenir et donner l’opportunité de saisir des évolutions professionnelles tout en restant performant.Les questionnaires et bilans proposés peuvent être un socle d’aide à la prise de décisions car ils font apparaître les diverses voies dans lesquelles le jeune pourra s’épanouir.

  • Mon enfant fait un choix fantaisiste, comment puis-je l’en dissuader ?(Marc, père de Guilhem, étudiant aux beaux Arts)

    Il est difficile de décourager un enfant dans ses choix même s’ils ont l’apparence de projets irréalistes. Notre rôle est de comprendre le besoin qui se cache derrière un désir même un peu fou. Et de matérialiser ce désir par un métier atteignable. C’est pourquoi nous proposons d’accompagner le jeune dans l’exploration approfondie des métiers pour lui permettre de confronter ses représentations du métier envisagé à la réalité et aux contraintes de ce secteur professionnel.

  • Pourquoi faire un bilan de compétences ?

    La démarche du bilan de compétences a pour objectif de vous permettre de faire le point sur vos compétences, de mieux les connaître et de construire à partir de là un projet personnel ou professionnel.

  • Actuellement en recherche d’emploi, je ne suis pas sûr de vouloir continuer à exercer le même métier. Comment y voir plus clair ?

    Le bilan professionnel vous permettra de vous conforter dans votre choix de métier ou d’identifier d’autres voies possibles en fonction de votre personnalité, de vos aptitudes et de vos compétences. Vous serez accompagné par le conseiller Projetude qui structure la démarche, aide à la progression et facilite les choix et prises de décisions sans les imposer.

Témoignages

  • Lycéens
  • Etudiants
  • Reconversions professionnelles

Salma mère de Leila, Terminale ES Lycée M Ravel, Paris

Je suis enseignante et je pensais être du bon côté pour aider ma fille dans ses choix d’orientation. Mais c’était sans compter sur les discussions qui prenaient vite une tournure conflictuelle. Le fait d’avoir fait appel à Madame Bégouën sur les conseils d’un confrère m’a aidée à lâcher prise. Leila a fait ses propres choix après un long travail de réflexion avec sa conseillère. Le sujet entre nous reste encore tendu mais je la sens motivée et déterminée dans son projet. C’est l’essentiel.

Sophie L, Maman d’une élève en terminale S à Toulouse

Tout en étant bonne élève ma fille Manon hésitait entre le droit, la médecine et l’ingénierie. Stressée à l’arrivée de Parcoursup et incapable de se décider nous avons fait appel à B Begouen pour l’aider à faire un choix. Au bout du premier rendez-vous elle avait repris confiance en elle et saisi ce qui comptait le plus pour elle. C’est de manière déterminée et rassurée qu’elle a validé le choix de la Paces. Elle se mobilise maintenant pour atteindre son futur objectif.

Myriam, Mère de Kilian, Terminale ES, 06/2014

Kilian de nature stressé se faisait un monde de son entretien pour son école hôtelière alors qu’il avait un dossier tout à fait correct. Ses séances avec sa conseillère Brigitte l’ont aidé à se valoriser, à prendre confiance en lui et arriver plus serein le jour de l’oral. Mission accomplie car il a été accepté aux 3 écoles où il postulait !!

Valérie C, parent d’Alexandre, Terminale L

Nous avons fait appel au cabinet d’orientation scolaire « Projetétudes » de Brigitte pour notre fils Alexandre. Ce dernier n’avait aucune idée des études qu’il voulait poursuivre après le Bac. Grâce à Brigitte, sa méthode et ses outils, Alexandre a formalisé son projet professionnel et par conséquent les cursus à privilégier pour atteindre son objectif. Tout cela avec beaucoup de bienveillance et d’intelligence. Nous lui sommes infiniment reconnaissants,

Patrick, parent de Lou, Seconde pro

Merci d’avoir aidé Lou à reprendre goût aux études alors qu’elle voulait tout arrêter. Après ce bilan elle repart motivée avec un projet concret qui lui redonne envie d’aller en cours.

Jean, Papa de Maxime, Terminale S, Lycée français de Barcelone, admis en double licence Gestion Franco Espagnole, de l’UHA

Merci pour vos informations précises et votre aide qui nous ont été bien utiles pour faire le tri et découvrir les formations en lien avec le projet de Maxime. Et grâce à ce parcours il pourra continuer à  mettre à profit son niveau d’Espagnol. Nous sommes soulagés et lui totalement enthousiaste. Reste maintenant à préparer le bac.

Hélène, maman de Louise, 1 ère ES, Lycée français d’Abu Dhabi

En tant qu’expat depuis plusieurs années, la problématique de l’orientation post bac est pour nous un sujet complexe.  Louise étant de nature inquiète, nous l’avons poussée à réfléchir au plus tôt à son orientation dès l’année de 1 ère. Brigitte Bégouën l’a aidée à se questionner et à repérer ses envies. Sa connaissance pointue des programmes d’études en France et à l’étranger nous a beaucoup éclairés. Louise s’est peu à peu impliquée et c’est avec beaucoup plus de sérénité qu’elle a fait ses premiers choix. Merci encore pour votre disponibilité et votre professionnalisme.

Maria, maman de Léa, Terminale L, admise en CPES

J’avais fait appel à vous il y a quelques années pour mon fils Nathan qui a validé son master 1 Finance à Moma et qui ,très heureux, vient d’obtenir une alternance pour son Master 2. Cette année c’est sa sœur Léa qui s’interrogeait sur son avenir sans idée précise. Votre démarche lui a permis de prendre confiance et de se décider. Elle est admise à son choix favori en CPES à Nantes au lycée Clémenceau. Merci encore.

Guillaume, étudiant à l’ Ensa Toulouse, 2017

Après un 2 ème échec au concours de médecine PCEM en 2010 j’avais pas vraiment d’idées sur mon futur et surtout envie de rien. Mes parents m’ont alors poussé à aller faire un point sur mon orientation et c’est là que j’ai rencontré une conseillère (Brigitte Bégouën ) qui m’a aidé à comprendre beaucoup de chose sur moi et mes intérêts . Suite à mon bilan je me suis réorienté vers l’architecture avec l’objectif de viser le double diplôme  architecte/ingénieur.    

Paul, futur étudiant à l’INSA Toulouse , juillet 2018

Pour mes concours en école ingénieur, le fait d’avoir réfléchi avec Projetude sur mes points forts, l’école et ce que je voulais vraiment, je suis arrivé en confiance et « presque » décontracté à l’entretien de motivation. Je n’ai pas été déstabilisé par les questions des jurys et je suis admis à mon vœu prioritaire.  

Julien, 2 eme année DUT GMP

Grâce à vos informations et conseils j’ai découvert la prépa ATS que je souhaite faire après mon DUT Génie des matériaux. L’idée de pouvoir intégrer ensuite une école ingénieur me donne vraiment un nouvel objectif motivant. Merci encore pour tout.

Véronique D, Baillargues, oct 2015

A la suite d’une présentation des filières d’études à l’école internationale où mon fils était scolarisé, j’ai contacté Mme Bégouën pour aider Vincent à réfléchir sur son orientation. Grâce à ce bilan il s’est peu à peu investi dans son avenir et s’est mobilisé pour concrétiser ses choix.  Il a démarré un cursus d’études au Canada en droit et relations internationales et s’épanouit dans cette filière qui lui permet de valoriser ses langues.

Lucas, Etudiant en école ingénieur après un DUT GEII et sportif haut niveau

Je voulais vous remercier encore pour votre travail et pour m’avoir aidé à concrétiser mon projet. Cette 3 eme année à l’Isen est intense mais je suis content de pouvoir continuer à concilier sport et études.

Sandra, 38 ans, ébéniste, en reconversion professionnelle

Pour des raisons de santé j’ai dû envisager une reconversion professionnelle. A travers  ce bilan j’ai pris conscience de mes possibilités, de mes intérêts et de certaines compétences que je n’avais pas toujours exploitées. Progressivement j’ai élaboré des décisions et  construit mon projet. Votre accompagnement m’a vraiment servi de tremplin. Aujourd’hui je m’épanouis dans le domaine de la vente et du conseil en décoration.

Retrouvez d'autres témoignages sur LinkedIn